Chakra racine : résumé complet de ce qu’il faut savoir sur Muladhara

Tout savoir sur le chakra racine

Le chakra racine est le premier des 7 chakras du corps humain. Il permet d’être pleinement ancré dans la réalité et de se sentir bien au quotidien. Il évite également de céder aux excès. Base de toute énergie corporelle, ce chakra doit être équilibré au maximum. Dans cet article, nous allons voir ensemble tout ce qu’il faut savoir sur le chakra racine. De sa signification à ses secrets, en passant par les moyens permettant de l’ouvrir, vous saurez tout sur le premier chakra.

Qu’est-ce que le chakra racine ?

Chaque individu possède en lui 7 chakras invisibles. Il s’agit de points d’énergie permettant à la force vitale de circuler en permanence dans le corps humain. En tant que premier chakra, le chakra racine constitue la base des autres centres énergétiques.

L’énergie vitale, souvent nommée Kundalini, circule du bas de la colonne vertébrale vers le sommet du crâne. En tant que première étape de cette énergie, le chakra racine, situé au niveau du périnée, constitue la base même de la vitalité. La Kundalini est d’ailleurs souvent représentée par un serpent d’énergie lové sur lui-même autour du bas de la colonne vertébrale.

Aussi appelé chakra rouge, ou encore Muladhara en langue sanskrit, le chakra racine sert à canaliser l’énergie terrestre qui monte depuis les pieds à travers les jambes. Ce chakra a pour rôle de traiter et de stabiliser cette énergie, avant de la transmettre aux autres chakras en la faisant monter par la colonne vertébrale.

Le chakra racine est représenté sous la forme d’une fleur de lotus ayant quatre pétales rouges. Chacun de ces pétales correspond à un état psychologique fondamental du bien-être : pur plaisir, joie extrême, contentement dans la concentration et satisfaction dans le contrôle des passions.

Chakra rouge : signification

Au centre des pétales de fleur de lotus qui représentent le chakra rouge, vous pouvez voir un petit triangle, dont la pointe se trouve en bas. Ce symbole désigne la terre mère, ainsi que le monde physique dans son ensemble.

Le chakra racine est directement lié à la notion d’ancrage, et même d’enracinement (d’où son nom), à la terre et à la vie. La traduction la plus littérale du mot Muladhara est « qui soutient l’enracinement ». Ce chakra est donc la racine même de notre Arbre de Vie, c’est-à-dire le siège des besoins physiologiques fondamentaux : survie, sécurité, respiration, alimentation, procréation et vie matérielle en général (confort physique, argent, etc.).

La signification d’un chakra rouge harmonisé est claire : l’énergie circule idéalement (ni en manque ni en excès) et l’individu se sent en sécurité. Celui-ci est alors parfaitement ancré à la terre et mène sa vie avec stabilité et assurance. Un chakra racine équilibré permet en outre d’avoir une bonne vitalité physique.

Le premier chakra est intimement lié au Karma, qui constitue la somme des expériences précédentes dans le bouddhisme. L’énergie vitale puise en permanence dans le passé d’un individu pour créer sa réalité présente. Ainsi, le chakra racine est à la base de toute expérience sur terre. Il est nécessaire de commencer par s’intéresser à ce chakra si vous entamez un travail corps/esprit sur vous-même.

Où se trouve le chakra Muladhara ?

Le premier chakra est situé à la base même de la colonne vertébrale. Plus précisément, il se trouve dans la zone située entre l’anus et les organes reproducteurs. Ce chakra est tourné en direction du sol.

Le chakra Muladhara est lié aux glandes surrénales, ainsi qu’à plusieurs organes vitaux : l’anus, le rectum, les reins, la vessie et le gros intestin. Il est également en connexion avec d’autres parties du corps : les pieds, les jambes, les cheveux, l’ensemble des os et des dents, et même le nez. Eh oui, le sens lié à ce chakra est celui de l’odorat.

Rattaché à l’élément terre, le chakra rouge joue aussi une action déterminante sur le système immunitaire et lymphatique.

Comment détecter un chakra racine bloqué ?

Vous ressentez régulièrement des peurs ou du stress liés à votre survie : peur de la mort, crainte d’être abandonné (par vos proches ou par votre employeur), peur de manquer (d’argent ou de nourriture notamment), stress face au changement ou encore difficulté à lâcher prise ? Ces situations sont le signe d’un chakra racine sous-actif, voir fermé.

chakra racine bloqué chez un homme stressé et sa femme qui essaie de l'aider

Avoir un chakra bloqué a des répercussions directes sur le plan émotionnel. Dans le cas du chakra rouge, cela se traduit par du stress chronique, un sentiment permanent d’insécurité, un manque de confiance et/ou des états de passivité et de négativité. Concrètement, un chakra racine bloqué signifie que vous êtes déconnecté de votre Arbre de Vie : vous n’avez plus les pieds sur terre.

Dans ce cas, vous ressentez des difficultés à prendre des décisions et à résoudre des situations efficacement. Ayant la tête dans les nuages, vous avez du mal à déterminer où vous focaliser pour aller de l’avant. La nuit, il se peut que fassiez régulièrement des cauchemars qui vous mettent face à des problèmes matériels (perte d’emploi ou difficultés financières par exemple).

Physiquement, un chakra rouge bloqué se traduit par un sentiment de profonde fatigue générale. Cela impacte négativement la circulation des fluides corporels : dysfonctionnements sexuels, problèmes de digestion (constipation, diarrhée et maladies de l’intestin), troubles alimentaires (anorexie, perte d’appétit). Des douleurs au niveau de la colonne vertébrale se font également sentir (disques pincés, cervicales sensibles), avec parfois de la décalcification.

Que signifie un chakra racine trop ouvert ?

Quand le chakra rouge est excessivement ouvert, la survie de l’individu est sa préoccupation fondamentale, au détriment des autres sujets et des autres individus. Une tendance à l’excessivité caractérise un chakra racine trop actif : hyperactivité, égoïsme, colère et même violence sont le signe d’un déséquilibre de Muladhara.

chakra trop ouvert chez un homme colérique

Il n’est pas évident d’admettre ces traits de caractère. Aussi, si vous avez un doute, étudiez votre quotidien : avez-vous tendance à accumuler votre argent et des objets ? Faites-vous preuve d’excès dans tout ce qui est rattaché à l’expression « bon vivant » (nourriture, alcool, tabac, sexualité) ? Avez-vous des addictions ? Si c’est le cas, peut être que l’énergie de votre chakra rouge est trop envahissante.

Cela se traduit souvent par des problèmes de santé : obésité, cholestérol, hypertension, rhumatisme et dépendance psychologique à la consommation de certains aliments et substances (chocolat, café, tabac, alcool, drogues, etc.).

Les causes possibles d’un chakra Muladhara déséquilibré

Il faut savoir que le chakra de la terre se développe durant notre petite enfance, de 0 à 7 ans. La manière dont les parents (y compris les parents adoptifs) prennent soin de leur enfant va être déterminante pour le développement de ce chakra.

Des violences (physiques ou verbales) ou au contraire un comportement de surprotection sont susceptibles de générer de la peur, du stress et un sentiment d’insécurité, alors que le jeune enfant grandit. De plus, les parents ont tendance à projeter sur leur enfant (souvent malgré eux) leurs propres doutes et angoisses.

Le chakra Muladhara peut également être déséquilibré plus tard dans la vie de l’individu. C’est le cas lors d’un accident ou d’un événement majeur qui vient bouleverser soudain l’équilibre général de sa vie. Ainsi, la perte d’un être aimé, un accident de la route, une agression physique, une rupture amoureuse, un licenciement, une importante perte d’argent ou la naissance d’un bébé sont autant de situations qui peuvent mettre en danger le chakra racine.

Dès que des événements externes viennent bousculer l’équilibre émotionnel, il est nécessaire de renouer avec son ancrage. Imaginez votre chakra rouge comme autant de racine solides qui vous aident à être pleinement ancré dans la terre. Si c’est bien le cas, vous serez à même d’affronter tous les événements de la vie, de la légère brise à la plus violente des tempêtes.

Comment ouvrir le chakra racine ?

Pour se reconnecter au chakra racine, il est essentiel de commencer par reprendre contact avec la terre elle-même. Marcher pieds nus, que ce soit sur la terre, l’herbe ou le sable notamment, permet de renouer avec la nature. Les points de contact du dessous des pieds réveilleront immédiatement votre chakra rouge. C’est pourquoi il est conseillé de marcher pieds nus dès que l’occasion se présente, surtout si votre chakra racine est très faible.

rééquilibrer son chakra racine en marchant pieds nus

Plus généralement, mettre son corps en mouvement, si possible à l’extérieur, est le meilleur moyen de rééquilibrer le chakra racine. Les exercices physiques tels que le jardinage, le bricolage, la randonnée ou le footing sont excellents.

Le Yoga propose un exercice particulièrement indiqué pour ouvrir le chakra rouge : le « genoux à la poitrine ». Pour cela, allongez-vous sur le dos, vos genoux repliés et vos pieds posés à plat directement sur le sol. Puis, repliez une jambe vers votre poitrine et entourez-la de vos bras, en passant sous le genou. Inspirez profondément. Pendant l’expiration, cherchez à ramener toujours plus votre genou vers votre poitrine. Répétez ensuite l’opération avec l’autre jambe, avant de faire avec les deux jambes simultanément. Pendant tout l’exercice, il est essentiel d’imaginer que la base de votre colonne vertébrale se détend et s’élargit.

Pour plus de précision, vous pouvez regarder la vidéo ci-dessous:

(crédit de la vidéo: chaine youtubeYogalune)

En méditation, il est également possible de travailler sur votre premier chakra. Assis sur le sol (si possible sans coussin, afin que votre chakra soit directement en contact avec la terre), le dos bien droit, concentrez-vous sur votre respiration profonde. Puis, visualisez une boule d’énergie rouge au niveau de votre pubis pendant toute la méditation.

Vous pouvez renforcer les effets de ces pratiques en ayant recours à des huiles essentielles et à l’usage de mantras. Parmi les huiles essentielles du chakra racine, on retrouve celles de cèdre, de cannelle et de pitchoulis. C’est le mantra « Lam » qui est lié à Muladhara. À noter également que la note de musique du chakra racine est le « do ».

Quelles pierres pour le chakra racine ?

Une façon efficace et complémentaire d’harmoniser durablement votre chakra rouge est de porter un bijou dont les pierres ont des effets positifs sur Muladhara. En lithothérapie, les pierres de ce chakra sont issues de minéraux rouges ou noires. Au contact de votre peau, les vibrations énergétiques de ces pierres vont entrer en résonnance avec les vôtres et renforcer votre chakra racine.

Les pierres du chakra racine les plus connues sont l’obsidienne et la pierre de lave. Ce sont des pierres très puissantes, issues des profondeurs de la Terre. Elles aident à faire face aux peurs primaires, notamment celles liées au sentiment d’insécurité.

Un bracelet en obsidienne ou en pierre de lave est un partenaire idéal pour les individus ayant été fragilisés physiquement ou psychologiquement. Il agit comme une barrière de protection pour le mental et développe le courage de passer à l’action.Vous êtes désormais conscient des éléments essentiels concernant le chakra racine. Pour développer votre bien-être et vous sentir ancré dans votre quotidien, nous vous encourageons à pratiquer au maximum les exercices cités plus haut. Si vous souhaitez renforcer leurs effets, vous pouvez choisir un mala ou un bracelet en pierres naturelles parmi notre collection de bijoux bouddhistes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *