Chakra coronal : résumé complet de ce qu’il faut connaître sur Sahasrara

Tout savoir sur le chakra couronne

Le chakra coronal (ou chakra couronne) est le septième et dernier des 7 chakras. Il s’agit du chakra de l’harmonie, de la sagesse et de la connexion spirituelle. Ce chakra est le garant de la connaissance de soi et représente une formidable source d’énergie. Méconnu du grand public, il est pourtant essentiel de vous y intéresser. C’est pourquoi nous vous avons résumé dans cet article les éléments à connaître sur le septième chakra.

Qu’est-ce que le chakra coronal ?

Avec plus de 88 000 centres d’énergie répartis dans le corps humain, l’énergie circule plus ou moins librement en nous. Parmi ces chakras, il y en a sept qui sortent du lot. Il s’agit des 7 chakras principaux.

Au sommet de ces chakras majeurs, se trouve le chakra coronal. Installé en quelque sorte sur un « trône », il dirige les autres chakras. Cela explique en partie pourquoi ce chakra est également appelé chakra couronne. Il se trouve donc tout en haut de l’axe énergétique des 7 chakras. Comme vous vous en doutez, son rôle est très important.

En langue sanskrit, le chakra coronal porte le nom de Sahasrara. Sa représentation prend la forme d’une fleur de lotus. Violet, ce lotus dispose de pas moins de 1 000 pétales. On le qualifie communément de chakra des mille pétales. Notez que ce chakra s’ouvre vers le haut pour accueillir l’énergie cosmique.

Du fait de sa couleur, le chakra couronne est parfois appelé « chakra violet ». Il connecte l’individu avec les entités supérieurs et le « divin » au sens large (y compris la part de divin qui est en nous).

La signification du chakra violet

Le chakra coronal est en lien avec la conscience. Étant donné sa position au sommet du crâne, il s’agit même du plus haut niveau de conscience. Il collecte et unifie l’énergie qui circule dans tous les chakras du corps. Ce faisant, il vous connecte avec cette étincelle divine qui est en vous : votre âme.

Si le chakra couronne est bien harmonisé, il permet à votre âme d’être elle-même connectée à l’univers et aux guides spirituels de la vie. C’est pourquoi ce chakra est une source d’énergie éternelle : elle peut puiser à l’infini l’énergie de la vie. L’énergie Kundalini est donc renforcée au niveau de ce chakra.

D’ailleurs, selon certains enseignements bouddhistes, c’est au niveau du chakra coronal que cette énergie s’unit pleinement à votre conscience. De cet union émergerait la fameuse illumination. Rien que cela ! C’est pour cela que le verbe associé à ce chakra est « je sais ».

Il ne s’agit aucunement de savoir intellectuel. Mais plutôt un mélange de ressentis, de sérénité, de gratitude et de paix profonde. Il est difficile de retranscrire par écrit et avec des mots ce « savoir ». Quoi qu’il en soit, le 7e chakra nous connecte plus intimement à la vie. Il lui donne une signification bien plus profonde.

Le chakra couronne est le 7e chakra

Où se trouve le chakra Sahasrara ?

En tant que septième et dernier des 7 chakras, Sahasrara se situe au sommet du crâne. À l’opposé du premier chakra, le chakra racine, qui se trouve en bas de la colonne vertébrale, le chakra coronal est situé tout en haut de celle-ci. Plus précisément, il se situe sur le dessus du crâne, au niveau de la fontanelle.

Comme une couronne, il s’ouvre vers le haut pour symboliser le flux énergétique qui monte de la colonne vertébrale avant de s’étendre à l’infini. Son rayonnement n’est pas uniquement concentré en ce point : il « vibre » dans la totalité de la tête, et même dans le corps tout entier. Le chakra coronal a donc une influence directe sur le cerveau, la glande pinéale et l’ensemble des systèmes nerveux, osseux et musculaires.

Le chakra Sahasrara est lié à l’élément de la lumière (et plus spécifiquement à la lumière intérieure). Le sens qui lui est rattaché n’est pas l’un des cinq sens traditionnels. Il s’agit du sens de l’empathie. En effet, en étant en harmonie avec la Vie, on ressent spontanément de la gratitude et une forme d’empathie pour tout ce qui est du domaine du vivant.

Chakra coronal bloqué : quelles sensations ?

Le chakra couronne a la particularité d’être rarement bien équilibré chez les individus. Souvent, il est sous-actif, et même carrément fermé. Vous souhaitez savoir si votre chakra coronal est bloqué ? Soyez attentif aux signaux suivants : avez-vous le sentiment d’aimer profondément la vie ? Avez-vous excessivement peur de la mort ?

Lorsque le septième chakra est trop bloqué, vous pouvez ressentir de la dépression et un ressenti d’absurdité vis-à-vis de la vie (« à quoi bon ? »). Pour fuir ces doutes et ces questions existentielles, vous avez tendance à vous réfugier dans un excès d’activité appartenant au domaine physique et matériel (surcharge de travail ou achat d’objets par exemple).

Le risque est de tomber dans un excès de matérialisme. C’est alors votre ego qui a le contrôle absolu de votre vie. Il régit chacune de vos décisions et vous empêche de penser librement et d’identifier ce qui vous fait vraiment envie. Bien sûr, l’ego est utile et permet bien souvent d’avancer. Mais il ne doit pas brider votre intuition et votre connexion avec votre Moi profond.

Encore une fois, le chakra couronne est un chakra spécial : son ouverture ne se fait pas spontanément et naturellement dans la majorité des cas. Il est donc normal qu’il soit fermé chez la majorité des gens. Son ouverture nécessite un « travail » de conscience de longue haleine. Il s’ouvre peu à peu, en parallèle de votre évolution spirituelle (au sens large du terme) et de l’ouverture de votre champ de conscience. Il dépend aussi énormément de l’ouverture des autres chakras.

Que signifie un chakra coronal trop ouvert ?

Le chakra Sahasrara ne peut jamais être considéré comme trop ouvert. Cela dit, des manipulations et des prises de conscience hasardeuses, voire erronées, peuvent le bousculer. Par exemple, la lecture d’un ouvrage auquel votre niveau de conscience n’est pas prêt, ou alors qui impose une Vérité maladroite et difficile à appréhender, peut « dérégler » une partie de votre conscience.

L’individu se sent alors profondément différent des autres. Paradoxalement déconnecté de la vie et de lui-même, il éprouvera certainement le besoin de vivre en marge. Son ego étant totalement dilué, il peut aller jusqu’à perdre son identité, et même connaître des formes avancées de démence.

Constamment « la tête dans les nuages », un tel individu peine à vivre normalement et à assurer ses besoins physiques : nourriture, logement, relation aux autres, etc. En fait, ce n’est pas que son chakra coronal soit trop ouvert qui pose problème, mais plutôt que ses autres chakras sont tous plus ou moins sous-actifs. Il est donc impératif de travailler sur ces chakras en priorité afin de retrouver de la stabilité dans tous les aspects de la vie.

Comment ouvrir le chakra violet Sahasrara ?

L’origine des déséquilibres du septième chakra

Un chakra coronal déséquilibré est avant tout le signe d’un déséquilibre global de tous les autres chakras. Cela dépend énormément d’un individu à l’autre et de son parcours de vie. À travers d’autres articles consacrés au chakra (comme celui sur le chakra sacré ou le chakra plexus solaire notamment), nous avons vu que de nombreux maux trouvent leur origine dans l’enfance et l’éducation.

Selon les personnes, c’est tel ou tel chakra qu’il faudra traiter et rééquilibrer en priorité. Par exemple, vous pouvez avoir du mal à vous connecter à vos aspirations profondes, votre Moi véritable ou votre guide intérieur (peu importe comment vous l’appelez). Vous pensez alors qu’il s’agit d’un déséquilibre du chakra couronne. Alors que cela peut trouver sa source ailleurs : si c’est parce que vous n’osez plus vous exprimer (au point d’avoir rompu le dialogue avec vous-même), c’est peut-être du côté du chakra de la gorge que vous devriez commencer à travailler.

Une fois que vous vous êtes intéressé à chacun des autres chakras, vous pouvez vous pencher plus attentivement sur le chakra coronal. Dans tous les cas, soyez bienveillant et à l’écoute de vos ressentis et de vos besoins.

Chakra couronne : comment l’ouvrir ?

Pour ouvrir le chakra coronal, il va vous falloir mettre en place un mélange des pratiques que nous avons vu pour ouvrir tous les autres chakras. Le septième chakra est en effet la conclusion de ce voyage, l’aboutissement de ce travail sur vous-même. Mais c’est loin d’être une fin en soi : ces exercices de rééquilibrage énergétique sont à effectuer avec douceur et conscience tout au long du reste de votre vie.

Cela ne doit pas vous apparaître comme une contrainte, au contraire. Si vous en êtes arrivé là, c’est que vous avez pris conscience de l’intérêt et des bienfaits de « travailler » sur vos chakras. Ils font partie de votre quotidien et vous nourrissent d’énergie en continue. À vous de leur rendre la pareille et de les nourrir à votre tour, tout simplement. C’est là encore une question d’équilibre, comme dans tout élément de la vie.

Pour renforcer votre équilibre corps-esprit, la méditation et le Yoga sont d’une aide précieuse. Vous pouvez partir de l’ancrage de votre premier chakra (le chakra racine) et faire remonter votre conscience tout au long de votre colonne vertébrale jusqu’à votre chakra couronne. Il s’agit d’un exercice à pratiquer dans la durée. Vous pouvez traiter progressivement chacun de vos chakras, et même étaler cet exercice sur plusieurs séances.

Vous pouvez par ailleurs utiliser un ou plusieurs mantras pour renforcer votre pratique. Saviez-vous que « Soham » est le mantra du chakra couronne ? Par ailleurs, la note de musique du chakra violet est le « si » (il termine ainsi la série de notes de musique entamée avec le « do » du premier chakra).

Quelles sont les pierres du chakra coronal ?

Pour équilibrer les chakras, et notamment le chakra couronne, vous pouvez aussi porter votre attention sur un bijou bouddhiste. Ils comportent bien souvent des pierres spécifiquement adaptées à chacun des 7 chakras.

La lithothérapie explique que le septième chakra est lié à plusieurs couleurs de pierre : violettes, blanches, et même dorées. Faites donc le choix d’un bracelet bouddhiste ou d’un collier mala ayant des pierres de ces couleurs afin de renforcer votre chakra coronal.

Plus précisément, parmi les pierres du chakra couronne, on retrouve les suivantes : l’améthyste, l’aigue marine et, dans une certaine mesure, l’onyx noir.

Vous avez maintenant conscience de l’essentiel à savoir concernant le mystérieux chakra coronal. Nous espérons que cette série d’articles consacrée à chacun des 7 chakras vous a plu (vous pouvez tous les retrouver ici). Si vous souhaitez aller plus loin dans votre pratique, nous vous invitons à opter pour un bijou bouddhiste en pierres naturelles adapté à votre besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *